De vous à nous

Savoir ce que l’on mange, c’est important. Et les consommateurs sont nombreux à se poser des questions sur l’élevage, la filière et ses produits. Nous y répondons ici de façon claire et directe, en toute simplicité.

Pratiques

Que fait-on des lisiers et fumiers issus de l’élevage de porcs ?

Le lisier (déjection des porcs) et le fumier (déjections et paille) sont des engrais naturels.

Epandus sur les terres agricoles, ils permettent d’apporter aux plantes les nutriments nécessaires à leur croissance. C’est ce qu’on appelle la fertilisation des cultures. En absence de ces engrais naturels, les agriculteurs devraient utiliser des engrais chimiques.

 

http://www.leporc.com/sites/default/files/wysiwyg-files/Cycle_cultures_130328.jpg

 

Pour répondre au mieux aux besoins des plantes, cette fertilisation des cultures est raisonnée afin d’apporter la bonne dose au bon moment.

Doses, rythmes, période et délais d’enfouissement, les pratiques d’épandage sont d’ailleurs strictement réglementées.

Les régions les plus productrices se sont organisées afin de construire des stations de traitement qui transforment le lisier en engrais sec, par la suite exporté vers des régions demandeuses d’engrais naturels.

 

Pour en savoir plus sur les lisiers, consulter la page « La gestion des lisiers et fumiers : une fertilisation raisonnée »