Bien-être animal en élevage

Une préoccupation quotidienne

Elever des animaux est un métier de passion, qui a du sens. Les éleveurs ont le goût du contact avec les animaux et c’est pour ça qu’ils ont choisi ce métier au revenu parfois bien aléatoire et pour lequel ils ne comptent pas leurs heures.

Ils respectent profondément les animaux dont ils ont la charge et la responsabilité. Ils veillent à leur alimentation, leur abreuvement, leur confort, leur santé chaque jour de l’année. Ils connaissent leurs besoins, ils sont à l’écoute de leurs comportements.

L’éleveur est le premier garant du bien-être de ses animaux.

Lors des tournées quotidiennes, grâce à son expérience et à son savoir-faire, il s’assure du bien-être de ses animaux. Il vérifie qu’ils sont en bonne santé, bien nourris, bien logés et non stressés.

Le bien-être en élevage s’observe autour de 5 items :
  - L’alimentation et l’abreuvement
  - Le confort
  - Le comportement
  - La santé
  - L’absence de stress

Abreuvement et alimentation en quantité et en qualité

Qu’il cultive lui-même ses céréales ou qu’il se fournisse en aliments composés, l’éleveur adapte les rations à chaque âge pour satisfaire les besoins de ses animaux : porcelets, porc charcutiers, truies…

Il surveille en permanence la bonne croissance de ses animaux pour la conduite de son élevage mais aussi parce qu’un animal qui ne mange plus, cela peut être le signe d’un souci de santé.

Pour en savoir plus, consultez notre page « L’alimentation »

Le confort

Le porc n’a pas de pelage pour se protéger du froid et ne transpire pas. C’est donc un animal très sensible à la température. Les élevages en bâtiment régulent la température par le chauffage en hiver et la ventilation en été.

Les porcelets ont des besoins spécifiques (28°) et bénéficient de lampes chauffantes pour les garder au chaud. Dans les élevages en plein air, l’éleveur aménage des cabanes pour protéger ses animaux des intempéries.

Le saviez-vous ? Si les porcs se roulent dans la boue, ce n’est pas parce qu’ils sont sales mais parce qu’ils cherchent à se rafraîchir et à se protéger des rayons du soleil !

Pour en savoir plus, consultez notre page « Le confort »

Expression de comportement naturel

Les éleveurs s’efforcent de respecter le comportement naturel des cochons quelque soit le mode d’élevage. Ainsi pour respecter le comportement grégaire, les truies sont élevées en groupe pendant leur gestation, soit un peu plus de trois mois.

De même pour permettre des activités de manipulation et de fouissage, les éleveurs mettent à disposition de leurs animaux, des objets ou matériaux qui leur permettent de jouer.

Santé des animaux

Les éleveurs mettent tout en oeuvre pour assurer une bonne santé à leurs animaux, participant à leur bien-être.

Ils s’assurent par exemple d’éviter les contaminations externes et de prévenir les maladies. L’éleveur est accompagné par son vétérinaire qui connaît bien l’historique de l’élevage et assure son suivi par des visites régulières.

> Voir notre Article “Santé

Absence de stress

Le porc est un animal sensible au stress. La conception des bâtiments, la maîtrise d’une bonne ambiance, la constitution de lots d’animaux stable, la température, l’humidité, l’absence de bruits brusques… autant d’éléments auxquels les éleveurs prêtent attention.

Et comme un animal stressé donne une viande de moins bonne qualité, beaucoup de précautions sont prises pour préparer le départ des animaux vers l’abattoir.

À voir aussi :