Le porc
Tout savoir sur le porc

Histoire et races

Histoires et races

Le porc a été domestiqué par l’Homme il y a une dizaine de milliers d'années au Proche-Orient. Dès lors, il a accompagné ses migrations successives et on le retrouve progressivement dans toute l’Asie, l'Afrique, l'Europe et enfin toute l'Océanie. Animal omnivore facile à nourrir, très prolifique, il devient un incontournable des élevages du Moyen Âge et des siècles qui ont suivi. Chaque paysan compte sur ses quelques cochons pour satisfaire les besoins nutritionnels de sa famille et disposer d'une tirelire sur pied pour faire face à d'éventuels coups durs.
Au cours du XXe siècle, l’élevage s’est transformé. Jusqu’à la première moitié du XXème siècle, les fermes françaises pratiquent la polyculture et le polyélevage. On élève alors un seul cochon, voire quelques-uns. Après-guerre, l’agriculture, comme toute la chaîne agroalimentaire, se modernise au rythme des changements de la société française.  Ainsi pour répondre aux besoins de la population apparaissent des exploitations spécialisées dans les grandes cultures, des élevages porcins, des élevages laitiers… Aujourd’hui, 28% des élevages de porcs sont spécialisés dans cette activité, 22% sont associés avec des élevages de vaches laitières, 12% sont associés avec des grandes cultures et 37% sont des fermes de polyculture et élevage.

Les 10 races de porcs en France

Aujourd’hui en France, les races les plus répandues sont le Landrace, le Large White, le Duroc et le Piétrain. Minoritaires, les races locales font l’objet de programmes de conservation grâce à des éleveurs passionnés.

Les races classiques

Les races locales