Les démarches qualité

La filière est engagée pour proposer des produits de qualité et s’est fixé un certain nombre d’exigences de production, de l’élevage à la transformation.

Ces démarches valorisent l’origine ou un certain mode de production. Mobilisant les différents acteurs de la filière porcine, elles répondent à des cahiers des charges précis et sont régulièrement contrôlées par des organismes tiers et accrédités. Pour la charcuterie les produits doivent être conformes au Code des usages de la charcuterie, contrôlé par les services des fraudes.


Le Porc Français

Fruit d’une démarche interprofessionnelle, le logo Le Porc Français garantit l’origine française des viandes de porcs, de porcelets, de coches et des produits qui en sont issus.
Vous avez ainsi la certitude de choisir un porc né, élevé, abattu et transformé en France. Avec plus de 10 000 élevages engagés, 550 entreprises référencées et des contrôles par des organismes tiers indépendants, ce cahier des charges vous garantit une parfaite traçabilité de la ferme à l’assiette.
 


Label Rouge 

Le Label Rouge indique que le produit est de qualité gustative supérieure. Pour la viande de porc et les charcuteries, les critères portent notamment sur l’alimentation du cheptel, les conditions d’élevage, l’âge d’abattage des animaux, le tri des viandes et la méthode d’élaboration des produits. La production sous Label Rouge représente 3,9% de la production française¹ et 14 000 tonnes de charcuteries.


AB (Agriculture Biologique)

L’Agriculture Biologique correspond à des pratiques soucieuses du respect des équilibres naturels : la non utilisation de produits de synthèse, la limitation des intrants, la lutte biologique (utilisation des prédateurs naturels des insectes). Le signe AB est encadré par la réglementation européenne. La production sous label AB représente 0,4% de la production française.

Pour en savoir plus : http://agriculture.gouv.fr/l-agriculture-biologique ou http://www.inao.gouv.fr/


IGP (Indication Géographique Protégée) 

Les caractéristiques d’un produit sous IGP sont étroitement liées à une savoir-faire et à une zone géographique. Les étapes clés de sa confection doivent avoir été accomplies sur le territoire délimité par le cahier des charges. Plusieurs IGP en porc et en charcuterie sont reconnues en France comme le jambon de Bayonne, la saucisse de Morteau, la saucisse sèche d’Auvergne par exemple. Les charcuteries sous IGP représentent 25 000 tonnes de produits.


STG (Spécialité Traditionnelle Garantie)

Le signe européen STG protège la recette et/ou les ingrédients traditionnels d’un produit afin de garantir à celui-ci un même goût quelque soit son lieu de fabrication.
Pour en savoir plus : consulter le lien iciici ou sur http://www.inao.gouv.fr/
 

AOC (Appellation d'Origine Contrôlée), soit l’AOP (appellation d’origine Protégée) au niveau européen 

L’AOC est un signe qui distingue un produit dont les spécificités sont étroitement liées à son terroir. La production, la transformation et l’élaboration du produit doivent obligatoirement avoir lieu dans l’aire géographique délimitée avec un savoir-faire reconnu et constaté comme le porc noir de bigorre, le Kintoa du Pays Basque et le jambon sec et lonzo de Corse.



Certification de Conformité Produits

La Certification de Conformité Produits atteste que le produit est conforme aux exigences que la filière s’est fixées. Ces exigences concernent les aliments donnés aux porcs, les conditions d'élevage, les caractéristiques de la viande (pourcentage de maigre,  couleur, etc.). Les CCP garantissent une qualité contrôlée et régulière dans le temps.
 

 


Code des Usages de la Charcuterie, de la Salaison et des Conserves de viande

Le Code des Usages de la Charcuterie, de la Salaison et des Conserves de viande codifie les pratiques des charcutiers et des salaisonniers et protège les appellations des produits traditionnels.
 
 
¹ et ² Sylaporc - 2016
 
 
 

À voir aussi :