Emploi
Une filière riche en opportunités

Un secteur porteur

Un vivier d’emplois diversifiés 

La filière porcine compte un large éventail de professions : expert de la nutrition animale, technicien de coopérative, vétérinaire, ouvrier d’abattoir, responsable qualité en industrie de charcuterie-salaison… De l’ouvrier qualifié au chercheur, de l’indépendant (artisans, éleveurs) au salarié, elle accueille une grande diversité de profils et de statuts.
 
 
 
Une filière d’avenir
 
La filière porcine est une filière qui embauche. Ainsi, rien qu’en Bretagne, le nombre annuel d’installations de jeunes agriculteurs est estimé entre 40 et 50 dans les prochaines années. En raison de l’évolution constante des élevages porcins (modernisation, agrandissement…), les besoins en main-d’œuvre qualifiée continuent aussi de s’accroître dans la région (500 offres d’emploi chaque année) mais aussi en France. 
 
Dans l’industrie de la fabrication de l’alimentation animale, de l’abattage-découpe et de la charcuterie-salaison, il existe de nombreuses opportunités d’emploi.  Il existe de nombreuses opportunités d'emploi de l'ouvrier qualifié aux fonctions d'encadrement.
 
Le secteur « boucherie-charcuterie-traiteur » traditionnel demeure particulièrement dynamique. En effet, 4 000 à 5 000 postes sont à pourvoir chaque année. 
Quant à la restauration collective, elle emploie 300 000 personnes dont 75000 cuisiniers.
Pour découvrir la richesse des métiers de la filière : voir ici
 
¹ FranceAgriMer (chiffres 2009).