Les morceaux

La palette

Il s’agit de la partie supérieure de l’épaule. Sa chair particulièrement moelleuse apprécie les cuissons douces, au four ou braisées. On la retrouve dans la choucroute, le petit salé aux lentilles et la potée.

Les côtes : secondes, premières et filet

Plutôt maigres si elles sont taillées dans le carré ou le filet, plus charnues et plus tendres si elles sont issues de la pointe de filet, plus grasses si elles proviennent de l’échine. Privilégiez une cuisson douce à la poêle.

Le filet mignon

Un vrai morceau de choix, peu gras, tendre et succulent. Découpé en médaillons ou en grenadins, il est parfait à la poêle. Cuisiné entier, il est délicieux braisé ou rôti à four chaud.

Le sauté

Coupés en carrés, les morceaux du sauté viennent de l’échine, l’épaule, la pointe de filet, la palette ou même la rouelle. D’abord rapidement saisis, on les fait ensuite mijoter dans une sauce. On peut aussi les faire rissoler à feu doux, sans sauce.

L’escalope

Elle est découpée en tranches fines dans le jambon, le filet, la palette ou le carré de côtes. Donnez-lui plus de moelleux en l’accompagnant d’une sauce à votre goût.

Le carré de côtes

Le carré est une enfilade de côtes que l’on n’a pas séparées. Sa chair est relativement maigre et ce sont les os qui lui apportent tout son goût. A rôtir au four à température moyenne.

Le rôti

L’échine, la pointe, l’épaule, le filet ou l’épaule font de succulents rôtis. Un morceau à décliner à l’infini avec des recettes toutes plus créatives les unes que les autres.

La poitrine

La poitrine est située au niveau du ventre de l’animal. Elle est utilisée pour le lard, les lardons et le bacon. Indispensable pour préparer de superbes pâtes carbonara par exemple.

Les travers

Le travers est une suite de côtes qui longent la poitrine et une partie du filet mignon. Ils sont délicieux une fois marinés et cuits à la chaleur ardente d’un barbecue.

Le jambon

C’est la cuisse de la patte arrière du cochon. Parfois vendu entier avec son os, il peut peser plus de 8 Kg et régaler plus de 20 personnes. Il se cuisine simplement et sa noblesse ravit les grandes tablées.

L’épaule

Sa chair, particulièrement fibreuse se prête aux cuissons lentes et longues. C’est le morceau parfait pour réaliser le fameux pulled pork à l’américaine.

La mincerette et la côte sans os

Finement tranchée, la mincerette s’accommode tout particulièrement des préparations panées. On l’accompagne alors de légumes de saison. La côte sans os, elle, est idéale pour les planchas par exemple.

Le jarret

Situé dans la partie basse des pattes avant (jambonneau) ou arrière (jarret arrière), il est recouvert d’une couenne épaisse. Peu gras et savoureux, il peut être juste poché dans un bouillon, rôti ou braisé.

La rouelle

Voilà une tranche bien ronde, avec un os en son centre, et bien épaisse. On la préfère en cuisson douce, rôtie ou braisée. Sa chair est maigre et particulièrement juteuse.

Le plat de côtes

Il se situe à côté de l’épaule. Il régale les pot-au-feu et les potées, mais il sera aussi parfait au barbecue. Attention toutefois à bien le faire mariner pour obtenir une viande moelleuse.

La côte échine

Découpée dans l’échine, voici une côte toute en saveurs. Son goût persillé s’exprime après une cuisson à feu vif à la poêle. Elle peut aussi être rôtie, préparée à la cocotte ou même braisée.

La grillade

Positionnée le long de la palette, la grillade est faite pour les grillades ! La poêle, le grill ou la plancha… tout lui convient. Il suffit juste de réaliser des entailles sur chaque face avant cuisson. Et préférez un réglage à feu moyen pour ne pas durcir la viande.

morceau de porc - echine - echine de porc

L'échine

Elle se situe après le carré, avant la tête et au-dessus de la palette. Ce morceau est apprécié pour sa tendreté et sa saveur : très goûteuse, elle est moins sèche et plus grasse que le filet.

À voir aussi :